Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Double grimpée pédestre au départ de Péreyres

8 Juin 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #Grimpées à pied

"Nul ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement". Eleanor Roosevelt.

Hier avait lieu le La Chaussée des Géants, trail de part et d'autre de la partie haute du sillon de l'Ardèche, sur les hauteurs de Thueyts. Ma décision trop tardive à concourir sur le parcours de 22 km s'était six jours avant heurté à la clôture des inscriptions, complètes. Les classements sont là. Bravo à Pierre Benet, vainqueur sur le grand itinéraire de 53 km qui passait par Chaumienne et la Tour des Poignets. Bravo aussi à Loïc Ladreyt, autre ancien élève qui après une carrière de bon niveau à vélo termine lui aussi le parcours de l'ultra trail. Finisher, c'est déjà pas rien. Les résultats des distances de 22 km et 10 km m'ont permis de retrouver quelques noms connus. Ca fait toujours plaisir de voir des copains se réaliser dans l'effort.

Seul dans mes montagnes, une douleur à une cheville m'a orienté vers le vélo cette dernière semaine. La forme est moyenne, les efforts sont bons mais une récupération perturbée ne les transforme pas en progression. La stagnation, c'est déjà ça.

Mon questionnement me fait porter une suspicion de début de fracture de fatigue. En cause évidente, ma pratique nouvelle de la course à pied, plus particulièrement les quelques descentes dans lesquelles je m'étais un peu laissé allé il y a quelques semaines. On ne m'y reprendra pas avant au mieux longtemps et un organisme bien rodé à ce traumatisant travail pour qui n'y est pas aguerri. Ca a fait rigoler quelques amis, pour qui une telle lésion interdirait tout exercice, ce qui n'est pas le cas. Si... alors... or... donc... Hum... Les informations trouvées me font pourtant croire que tout exercice physique (pour en rester là) engendre des microtraumatismes qui, sauf à dépasser ses capacités de résistance du matériau, le renforce très lentement par les réparations solidifiantes consécutives. Ne souhaitant pas interrompre ce processus adaptatif surcompensateur, la perception de ma gêne m'autorise une semaine après mon dernier effort pédestre à enfin oser remettre le couvert.

Mais c'est décidé, lui et ses successeurs se dérouleront en côte avec descente au pas. Le travail du pied est reporté sine die.

Peut-être même après mon premier trail, s'il y en aura un, que j'aimerais bien situer autour des Sagnes et Goudoulet, pour la première édition le 1er août 2015 du Trail de la Montagne Ardéchoise, sur le parcours roi du 34 km. Page Facebook.

D'ici là, place donc au vélo pour les efforts non traumatisants, et je l'espère aux grimpées pédestres de ma belle Ardèche.

Bien que courte, une bonne demi-heure, celle du Chemin du Beurre de Pereyres aux Sagnes et Goudoulet occupe une grande place dans mon coeur. Augmentée en ce jour de plus grande motivation par sa symétrique par rapport à la rivière Bourges, jusqu'au point haut du Plateau de Sextrier. Carte.

Ce tronçon complémentaire souffre malheureusement d'un envahissement végétatif devenant perturbant en fin de printemps, et devra à l'avenir être plutôt réservé à l'hiver hors neige et au début de printemps. Dommage, sa pente élevée le rend à mon goût particulièrement attractif pour un fractionné long de deux fois une demi-heure au seuil ventilatoire.

J'attribue à cette verdure jaunissante et durcissant la petite minute perdue sur cette première étape contre ma première tentative en ces lieux le 10 avril dernier. De regagner... 59 secondes sur la deuxième me laisse donc à, ... exercice..., vous avez gagné, 1 seconde de la performance de base.

Stagnation.

La progression, c'est l'adaptation pendant le repos.

Le soir, la cheville ne se fait pas rappeler. Prochain test: la descente des escaliers au réveil.

"Nul ne peut vous faire sentir inférieur sans votre consentement". Eleanor Roosevelt.

Double grimpée pédestre au départ de Péreyres

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article