Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Rite initiatique

3 Juin 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #société

Rite initiatique

La réforme du collège est un sujet à la mode.

En tant que telle, il passera pour laisser la place à une autre; après avoir été traité futilement, sans qu'une fois de plus ne soient posées des questions comme "quelle école veut-on?", "quelle éducation?", "quelle société?", "dans quel but?".

Une partie de la population, une petite partie, souffre de ne pas savoir qu'elle est minoritaire à se poser ce type de question. Elle souffre de se sentir isolée, et même combattue, à chercher à comprendre les tenants et les aboutissants de toute décision. Sa nature la conduit à, soit se désintéresser de la question, soit l'étudier pour adopter une position, et alors penser ce qu'elle percevra comme le bon système, avec l'obsession de la cohérence au service de finalités préalablement posées. Echaudée par son expérience de l'insignifiante vanité de la société, la tentation de la fuite sera grande. Physiologiquement, ce n'est pas la plus malsaine. Mais, évacuée par ci, la frustration reviendra par là quand, ce sera plus fort que lui, il constatera les dégâts.

Ce sera plus fort que lui. Obsession: absence de contrôle par la volonté. Obsession du regard.

Les dégâts sont déjà là. Rampants, lancinants. Dans les consciences, donc dans les faits. Dans les faits, donc dans les consciences.

Les élèves de 3ème vont dans quelques jours passer les épreuves écrites du Brevet des Collèges. Ils ont 14 ans, certains 13, d'autres 15. Ils approchent de l'âge adulte, du monde des grands. Un monde dans lequel, promiscuité et conflits d'intérêts obligent, ces grands ont élaboré des règles visant à assurer des conditions de vie collective juste, au service de grands principes portant des noms sanctuarisés comme liberté, égalité, et même fraternité.

Au service de la compétition aussi, tout en haut placée, telle une déesse intouchable devant laquelle la prosternation est la seule voie. Décérébration collective.

Rassurez-vous, très peu nombreux sont nos adolescents qui s'écartent du droit chemin. L'endoctrinement à la compétition est efficient. Et, osons les mots, la petite communauté résistante est maintenue hors d'état de lui nuire. La compétition comme choix systémique de fonctionnement des sociétés ne s'effondrera pas sous les coups de l'opposition, mais de lui-même par sa propre ineptie. Subi et non choisi, l'effondrement sera beaucoup plus douloureux.

La compétition, oui, mais libre et non faussée, qu'on leur dit à ces adolescents émergents.

Et bien non! Même pas!

Ils vont soigneusement remplir les en-tête de leurs copies de brevet dont une partie sera détachée à des fins d'anonymat. Rassurés, ils pourront composer en sachant que leurs correcteurs ne connaitront pas leur identité. En bonne et due forme leur est garantie une évaluation de leurs copies, de leur travail, et non d'un savoir-être à géométrie forcément variable.

Sauf que.

Sauf que cette année marque un changement; dans l'esprit de la dite réforme? On ne déplace plus les correcteurs, tout au moins pas tous. Ni les copies. Donc, des correcteurs vont noter les copies de leurs élèves, au moins certains d'entre eux. De la à ce qu'ils notent leurs élèves... Ils vont aussi noter leur établissement, lequel est mis en compétition avec ses voisins dans ces classements très officiels.

Une broutille? Une trahison!

Albert Einstein: "En matière de vérité et de justice, il n'y a pas de différence entre les petits et les grands problèmes, la façon de traiter les gens est la même."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Matthieu 03/06/2015 23:11

Je ne trouvais plus vraiment la motivation d'aller sur Internet, mais ces quelques lignes me rappellent de bons souvenirs de lecture. Je repasserai !

Le Bourrin Ardéchois 04/06/2015 07:49

Salut Matthieu. Ta présence ici est une très bonne nouvelle.