Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Le Col de la Croix de Bauzon sous la chaleur

3 Juin 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #Grimpées à vélo

Le Col de la Croix de Bauzon sous la chaleur

Je Grimpe donc je suis. Je ne suis que si je grimpe. Aujourd'hui, ce sera le plus majestueux des cols ardéchois: la Croix de Bauzon.

Le chrono est déclenché à la Souche, fin du pont, pour un effort tendu se développant sur 13,4 km dans une pente assez régulière de 5,7% permettant une élévation de 760 m. Pente ardéchoise qui se passe sur de bons braquets (autour de 39/18 ce jour) avec une certaine sensation de défilement. Outre la belle route au magnifique tracé entre les genêts ce jour en fleur, seules quelques rares habitations, parfois une voiture, moins souvent encore un vélo, rappellent au cycliste que sa planète est peuplée d'humains, et même qu'ils l'ont colonisée.

Mais. Basée sur la fuite éperdue de son mal-être par la boulimique croissance, toute colonisation finit par se heurter à la finitude de son espace, de ses ressources, de ses capacités de digestion.

La Montagne Ardéchoise est mon espace de fuite, mon espace vital. On sait les horreurs absolues auxquelles avaient conduit, 50 ans après sa définition, la notion de lebensraum. Face à la croissance démographique, le choix de l'expansion dans une monde fini est forcément générateur d'intrusions, de viols, de malheurs. Lequel malheur des uns fera le malheur des autres. Mais est-ce un choix? N'est-ce pas, tôt ou tard, une implication?

Auquel cas l'évitement de ces malheurs ne peut passer que par l'arrêt de cette croissance. Il y a des prémisses mais on en est loin. Le modèle de la famille à deux enfants comme conséquence indirecte de ce qu'on appelle éducation semble être l'unique voie raisonnable actuelle. Misons donc dessus avec croyance, parce que le jour où les voies aujourd'hui déraisonnables deviendront raisonnables, les loisirs joyeux comme grimper un col ardéchois à vélo ne seront plus à l'ordre des jours. Lesquels ne seront plus heureux.

"Si vous trouvez que l'enseignement coute cher, essayez l'ignorance", prévenait Abraham Lincoln au temps de la construction états-uniennes. Restons-en là.

Car, tic-tac, le temps s'écoule. Et il faut, aussi, profiter. Irradiée de soleil, les pensées maintenant loin des difficultés du monde, le col approche. Le souffle est maitrisé, les muscles maintenus juste en deça du seuil d'engorgement acide, l'esprit reste alerte malgré un système de refroidissement en pleine action. Le coeur rempli d'émotion, l'affection est là-haut, dans ma montagne. Toujours.

43'10, la performance est en-deça de ce que des calculs et sensations auraient peu prévoir. Auraient pu. Ne jamais faire de ses loisirs une contrainte. Jamais.

"Penser global, agir local"

" Trois bombes menacent le monde :

La bombe atomique, qui vient d'exploser,

La bombe de l'information, qui explosera vers la fin du siècle,

La bombe démographique, qui explosera au siècle prochain, et qui sera la plus terrible. "

Albert EINSTEIN (peu après 1945)

Lay Lady Lay (Allongez-vous, Dame, Allongez-vous), composition et interprétation de Bob Dylan

Lay, lady, lay, lay across my big brass bed
Allongez-vous, dame, allongez-vous, allongez-vous sur mon grand lit en cuivre
Lay, lady, lay, lay across my big brass bed
Allongez-vous dame, allongez-vous, allongez-vous sur mon grand lit en cuivre
Whatever colors you have in your mind
Quelles que soient les couleurs qui sont dans votre tête
I'll show them to you and you'll see them shine
Je vous les montrerai et vous les verrez resplendir

Lay, lady, lay, lay across my big brass bed
Allongez-vous dame, allongez-vous, allongez-vous sur mon grand lit en cuivre
Stay, lady, stay, stay with your man awhile
Restez, dame, restez, restez avec votre homme un moment
Until the break of day, let me see you make him smile
Jusqu'au point du jour, montrez moi que vous le faites sourire
His clothes are dirty but his hands are clean
Ses vêtements sont sales mais ses mains sont propres
And you're the best thing that he's ever seen
Et vous êtes la plus belle chose qu'il ait jamais vue

Stay, lady, stay, stay with your man awhile
Restez, dame, restez, restez avec votre homme un moment
Why wait any longer for the world to begin
Pourquoi attendre plus longtemps le commencement du monde (1)
You can have your cake and eat it too
Vous pouvez avoir votre gâteau et aussi le manger
Why wait any longer for the one you love
Pourquoi attendre plus longtemps celui que vous aimez
When he's standing in front of you
Alors qu'il est là debout devant vous

Lay, lady, lay, lay across my big brass bed
Allongez-vous, dame, allongez-vous, allongez-vous sur mon grand lit en cuivre
Stay, lady, stay, stay while the night is still ahead
Restez, dame, restez, restez pendant que la nuit est encore devant nous
I long to see you in the morning light
Je languis de vous voir à la lumière du matin
I long to reach for you in the night
Je languis de tendre les bras vers vous dans la nuit
Stay, lady, stay, stay while the night is still ahead
Restez, dame, restez, restez pendant que la nuit est encore devant nous

Origine de la traduction

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article