Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Pas la dernière course!

25 Septembre 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #Divers

Pas la dernière course!

Invitation à la guitare, à l'harmonica et au chant

Pas la dernière course!

"Sa dernière course", ce soir sur Arte, peut-être pas mal...

"Tout ce qui a un prix est sans valeur", Nietzsche.

Le secteur de l'Ardèche sud regroupant l'Ardèche Méridionale, la Cévenne et de la Montagne Ardéchoise, est-il idéal pour la pratique du vélo? La réponse est: non!

Il comporte un défaut: le cycliste rencontre le vent de face dans la plupart des nombreuses montées routières qui quadrillent sa zone d'action lorsque ce vent est globalement de secteur nord-ouest.

Le climat de notre belle région comporte des périodes avec un tel flux d'air, coïncidant parfois avec un ciel dégagé au sud de la ligne de crête Montélimar - le Coiron - Col de l'Escrinet - Mézilhac - le Gerbier de Jonc, couvert en son nord. Il arrive que nous soyons dans une telle configuration du ciel sans pour autant avoir ce flux, soit qu'il soit très faible soit qu'il soit de sud, auquel cas le ciel finit par s'ennuager depuis le sud, surtout en automne, aussi au printemps. Dans une certaine stabilité atmosphérique, on entre alors dans une période de brouillard humide; sinon, c'est la pluie, grosse voire très grosse: l'épisode cévenol.

Nous sommes depuis quelques jours dans une période météorologique de beau temps avec un vent de secteur nord-ouest aspirant et nettoyant les masses d'air auvergnates vers le Sillon Rhodanien où elles renforceront le mistral. Peu attrayantes sont donc actuellement les montées s'offrant au cycliste partant du Bassin Albenassien.

Vers la crête frontière aux Boutières, la Vallée de la Bézorgues est la mieux abritée, mouais, mais le pédaleur devra éviter de poursuivre vers Bourlatier voire le Gerbier, ses plus beaux débouchés, sous peine de se faire décorner comme un boeuf. S'il a le temps, il pourra toujours descendre dans le Bassin de l'Eyrieux pour revenir vent favorable, surtout dans la... descente!

On peut aussi à contrainte réduite rejoindre le Col de la Fayolle par Ucel, les Combes, la petite route de Genestelle, mais là encore il ne faudra surtout pas tirer ensuite vers le tentant Col des 4 Vios.

A éviter d'emblée sont les montées au Col de la Croix de Bauzon, du Pal par Montpezat (mieux par Le Roux), celle du Ray-Pic, de Mézilhac,du Sud du Coiron. Plus lointaine, la montée de la Baume est moyenne, tout comme l'enchainement Chassezac - Borne, et celle de la Drobie se fait bien mais son prolongement vers Loubaresse se fera vent debout sur une huitaine de kilomètres..

Il y a bien quelques petites côtes assez bien orientées. La plus longue est le Col de la Croix de Millet depuis Jaujac, où le vent soufflera plutôt favorablement; plutôt. Idem pour le Col de Farges depuis Prades, Chirols, le Col de Juvinas versant ouest, la grimpée de Ste Marguerite.

Le choix est limité, sans ouverture grandiose dans une région qui habitue le cycliste à un émerveillement géographique dont il doit alors se passer, pas complètement, sauf à grimper nez dans le cintre.

C'est vers le Col de la Croix de Millet depuis Jaujac que se porte mon choix en cette soirée du jeudi 24 septembre 2015. Les jeudis passent et ne se ressemblent pas.

Avec l'envie de voir où j'en suis de ma puissance. Instrument de mesure ce jeudi: le froid chronomètre. Les sensations? Tellement différentes. Le verdict par quatre chiffres: 19'49. La puissance par les chiffres, what else? What else?

Moins de 20' c'est déjà pas mal me dirait un de mes Cédric, très fort cycliste du secteur. Un "toujours sourire" d'autant plus apprécié de ceux qui le reçoivent que le gaillard est exigeant. Merci.

Ma puissance ne s'est que partiellement dégradée d'un jeudi à l'autre. Cent fois sur le métier remettre son ouvrage. Regarder devant.

Le vent va se calmer ce week-end. L'automne est aussi une belle saison.

Pas la dernière course!

Test du Surhomme.

1. Le bonheur pour vous c'est: a. Posséder. b. Jouir. c. Créer.

2. Les goûts et les couleurs: a. Se valent. b. Se discutent. c. Se combattent.

3. La vérité est: a. Une, indivisible et indiscutable. b. Relative. c. La réalité.

4. La religion c'est: a. L'opium du peuple. b. Une boussole. c. La nature.

5. La vie c'est: a. Une vallée de larmes. b. Une énigme. c. Un jeu.

6. La guerre est: a. Une calamité. b. Un mal nécessaire. c. La liberté.

7. Dieu est: a. Tout puissant. b. Une possibilité. c. Une licence poétique.

8. La liberté: a. Commence là où s'arrête celle des autres. b. Se négocie. c. Se prend.

9. Le sexe c'est: a. Tabou. b. Naturel. c. Une ivresse.

10. Le bien et le mal : a. Sont seuls connus de Dieu. b. Se discutent. c. Se créent.

Vous avez une majorité de a: "l'homme est une corde tendue entre l'animal et le Surhomme". Vous êtes du mauvais côté de la corde. Plutôt du genre bête à cornes bien au chaud au milieu du troupeau. Pour remonter la pente va falloir mettre les bouchées doubles. Une lecture intensive de Nietzsche va s'imposer pour tenter une transmutation du plomb de votre cervelle en or. Une majorité de b: Vous êtes un honnête homme, pétri d'humanisme et de Lumières. Intentions louables… mais l'enfer est pavé de bonnes intentions. Vous vous croyez modéré, mais à y regarder de plus près vous êtes moyen. Encore un pas et vous voilà médiocre. Attention le danger est proche de régresser et glisser dans l'involution. Je préconise une cure de Nietzsche à haute dose. Pensez grand pour vivre grand.

Une majorité de c: Bravo, vous êtes un pont vers le Surhomme. Vous êtes de la race des hommes libres qui donnent du sens à la vie, celui de la hauteur et de la grande santé, manifestations du triomphe de la volonté. Votre mission si vous l'acceptez: éclairer par votre exemple vos contemporains et leur ouvrir les yeux en leur transmettant ce test.

Source

Oui, il y a plusieurs niveaux de subjectivité dans ce test. Les résultats n'ont donc que le sens qu'on veut bien lui accorder.

Comptons 0 point par réponse a, 5 points par réponse b, 10 points par réponse c. Le score est entre 0 et 100 points. je suis à 75 points, disons un surhomme à 75 %. Hum... On ne rigole pas au fond de la classe!

Je dis, jeudi, jeudis.

De la prétention à l'auto-dérision, de l'auto-dérision à la prétention...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article