Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Si loin, si près...

6 Octobre 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #société

Si loin, si près...

''La philosophie nous enseigne à douter, ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce qu'il serait raisonnable de douter". Aldous Huxley.

Choix prémonitoire, la chanson "ils s'aiment" interprétée par Marc Lavoie, présentée dans un récent article? Oui et non.

Il s'adressait à remords à un certain passé, tout petit et très grand, ici même.

Non pensé dans le choix, la chanson fait sens, le même, très loin d'ici, dans le présent. Je sais, on n'est plus surpris par rien, on est désabusé de tout. Pourtant. Par ce qu'elle contient de fondamental, comment ne pas réagir à la lecture ce matin de cette affligeante nouvelle en provenance d'Indonésie, pays où quelques refoulés se sentent suffisamment forts pour combler leur frustration en emmerdant leurs voisins. Chose commune, certes, ce qui l'est moins est qu'eux ont là réussi à institutionnaliser leur perversion narcissique.

Dans une région du pays, il est depuis le 1er octobre interdit aux couples non mariés de s'embrasser après 21h (en attendant mieux...). En cas de récidive, les fautifs risquent, accrochez-vous, le mariage forcé décidé par le chef de la région, avec l'accord des parents; les parents, encore les parents. Source Le Monde, avec une ambiguïté sur le fait que l'interdiction porte uniquement sur un lieu public (on en a vu d'autres...) et une autre sur un éventuel âge plafond pour la sanction, sanction, appelons les choses par leur nom, que... diable!

Le mariage comme sanction, il fallait l'inventer.

"Les cons, ça ose tout, c'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait".

L'occasion de relire l'excellent ''conscience contre violence'' de Stefan Zweig, qui raconte la Genève du XVIème siècle sous le régime intégrise du sinistre Jean Calvin, et le courageux combat de son opposant humaniste Sébastien Castellion (''tuer un homme, ce n'est pas défendre une doctrine, c'est tuer un homme", ''on ne prouve pas sa foi en brûlant un homme mais en se faisant brûler pour elle").

Là-bas, à Purwakarta, ce sont des humains, des êtres vivants, qui actuellement sont agressés dans leur liberté par des furieux. Parce qu'ils osent une justification, ces enragés se légitiment par la défense de l'honneur des parents, la lutte contre les grossesses non désirées. En forçant institutionnellement des mariages! Ben voyons. Il semble, il semble, que la population soit majoritairement favorable à cet acte monstrueux qui attaque l'Humanité dans ce qui la constitue. Ce ne serait pas plus surprenant que ça. A toi le démocrate, réfléchis à la notion de dictature de la majorité; exemple, demain en France on demande par le suffrage (anonyme!) de répondre oui ou non à la question: ''êtes vous favorable à augmenter les impôts des noirs, et de baisser celui des blancs?''...

On ne sera jamais débarrassé des sinistres. Nulle part. Ils sont là, en veille. Résister, ne rien lâcher, rien. Tout est lié. Il n'y a qu'un combat, qu'une résistance, qu'une lutte. Menacée, en danger, si elle n'est pas choyée, chérie, entretenue, défendue. partout, toujours, elle s'étiole, puis s'éteint: la liberté.

 

Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Lorsqu’ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester.

1942

Martin Niemöller, pasteur allemand, alors emprisonné au camp de concentration de Dachau

Ride On (Aller monter)

It's another lonely evenin' C'est encore un soir de solitude In another lonely town Et encore une ville de solitude But I ain't too young to worry Mais je ne suis pas si jeune pour m'en faire And I ain't too old to cry Et pas si vieux pour pleurer When a woman gets me down Quand une femme me jette

Got another empty bottle J' ai encore une autre bouteille vide And another empty bed Et encore un autre lit vide Ain't too young to admit it Je ne suis plus si jeune pour l'admettre And I'm not too old to lie Et plus si vieux pour mentir I'm just another empty head Je suis une autre tête sans cervelle

That's why I'm lonely C'est pourquoi je suis seul I'm so lonely Je suis si seul But I know what I'm gonna do Mais je sais ce qu'il me reste à faire -

I'm gonna ride on Je vais aller monter Ride on Aller monter Ride on, standing on the edge of the road Aller monter, attendant au coin de la rue Ride on, thumb in the air Aller monter, pouce en l'air Ride on, one of these days I'm gonna Aller monter, Un de ces jours, je vais Ride on, change my evil ways Aller monter, changer mes mauvaises habitudes Till then I'll just keep ridin' on Jusque là, je vais continuer à monter

Broke another promise Je n'ai pas pu tenir encore une fois mes promesses And I broke another heart Et j'ai encore brisé un coeur But I ain't too young to realize Mais je ne suis plus si jeune pour réaliser That I ain't too old to try Que je ne suis pas si vieux pour tenter Try to get back to the start Tenter de tout recommencer And it's another redlight nightmare Et c'est encore un cauchemar de lampe rouge Another redlight street Encore une rue éclairée de rouge And I ain't too old to hurry Et je ne suis pas si vieux pour me presser Cause I ain't too old to die Car je ne suis pas si vieux pour mourir But I sure am hard to beat Mais je suis sûrement difficile à abattre

But I'm lonely Mais je suis seul Lord I'm lonely Dieu que je suis seul What am I gonna do Qu'est ce que je vais faire

Ride on Aller monter Ride on, got myself a one-way ticket Aller monter, j'ai un aller sans retour Ride on Aller monter Ride on, going the wrong way Aller monter, aller du mauvais coté Ride on, gonna change my evil ways Aller monter, il faut que je change mes mauvaises habitudes Ride on, one of these days Aller monter, un de ces jours One of these days Un de ces jours

Ride on Aller monter Ride on Aller monter I'm gonna ride on Je vais aller monter Ride on, looking for a truck Aller monter, je cherche un camion Ride on, hmmmm Aller monter, hmmmm Ride on, keep on riding Aller monter, continuant de monter Riding on and on and on and on and on and on and on and on Aller monter et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore Ride on, gonna have myself a good time Aller monter, je vais passer un bon moment Ride on, ohh yeah Aller monter, ohh yeah Ride on, yeah yeah Aller monter, yeah yeah Ride on, one of these day Aller monter, un de ces jours Ride on, one of these day Aller monter, un de ces jours

Merci Jean-Luc Mélenchon

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article