Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Premier Trail des Pelous à la Chapelle sous Aubenas

12 Octobre 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois

Pierre Benet au Trail "La chaussée des Géants", vainqueur sur 53 km.

Pierre Benet au Trail "La chaussée des Géants", vainqueur sur 53 km.

"Tout le monde savait que c'était impossible. Quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas. Et il l'a fait.". On dit que cette citation est de Marcel Pagnol.

40 ans après ma dernière épreuve pédestre, me revoilà samedi après-midi au départ d'une course à pied. Mon premier trail, et peut-être bien mon dernier: le Trail des Pelous.

Une météo au beau fixe, chaude même en ce 10 octobre 2015, comble les quelques 400 coureurs venus en découdre avec les autres et avec eux mêmes en ce jour de fête de la châtaigne dans la belle Ardèche Méridionale.

Une première épreuve de 400 m réunit une quinzaine de bambins de 6 à 10, à vitesse limitée par un ouvreur, et sans classement. Comme les grands, tout fier et tout sourire.

Viennent ensuite les ados de 11 à 14 ans, qui se livrent bataille sur une distance de 1200 m dont 400 m derrière ouvreur. Pas de classement officiel mais une vraie course pour une trentaine de coureurs dont l'équipement, l'échauffement et le style témoignent de grandes différences dans la pratique. Le fiston de prendre une belle deuxième place à quatre secondes du vainqueur, dont j'ignore l'identité, et de ramener la coupe du plus rapide de sa catégorie d'âge. Un petit regret pour l'absence de protocole, mais une grande satisfaction et un grand merci à l'organisation par le club d'athlétisme d'Aubenas, parfaite aussi pour les enfants.

Partis avant les plus jeunes, les concurrents du trail court (oui!) de 35 km (1300 m de dénivelée) visitent au pas de course la châtaigneraie sur les hauteurs de Lentillères quand est donné le départ du trail découverte (hum...) de 15 km (490 m de dénivelée). Il y aura 63 arrivants pour le premier, 223 pour le deuxième, et semble-t-il guère d'abandons.

Je n'abandonnerai pas...

Le parcours du 15 km est splendide, de quoi donner envie de faire de la course à pied. D'abord une longue montée vers les hauteurs de Ailhon, alternant larges chemins et sentiers, aux pentes variées jusqu'à (me) demander de passer à la marche. Viennent ensuite de superbes vallonnements sur sentiers forestiers, où je commence à méchamment reculer au classement, depuis le milieu vers les trois quarts. A Ailhon commence alors la longue descente, très irrégulière avec quelques passages caillouteux un,peu pénible. Déjà très difficile depuis le départ, ma course devient alors un véritable chemin de croix physique, les souffrances musculaires s'étendant en douleurs articulaires et même osseuses. L'impression générale n'est pourtant pas désagréable: une belle promenade. Question performance, ce sera tout simplement et de loin la plus mauvaise de mon existence à ce jour dans une épreuve sportive. Tout le monde me double, jusqu'à des courageux au même poids que moi, avec 20 cm de moins et 10 ans de plus. A me demander un moment si je ne suis pas carrément le dernier.

Très longs sont les derniers kilomètres, bien que descendants, mais tout finit par arriver: je franchis la ligne en 2h02', et 4 secondes, au diable les secondes à ce rythme, soit une moyenne à peine supérieure à 7 km/h, vous avez bien lu. 214ème sur 223 arrivants. Je m'inquiète d'une fracture de fatigue à l'extérieur de la cheville droite, point le plus douloureux avec aussi le haut du tibia gauche, juste sous le genou, qui ne plie plus. Il semble que non...

Je m'offrirai en moins de temps 70 bornes de vélo à la moyenne le lendemain de St Péray à Aubenas par le Pouzin et le Col de l'Escrinet. 1h55 et 36,5 km/h de moyenne, vent dans le dos certes mais léger la première demi-heure le long du Rhône. On doit pas être nombreux à mettre moins de temps sur ce parcours là à vélo que sur ce parcours ci à pied!

Mon avenir en course à pied sera ce qu'il sera...

55'26 est le temps du vainqueur Jaouad Zeroual, en suclassement puisqu'il colle 8'49 à son suivant Nicolas Loison! Très fort Jaouad, même s'il existe encore plus fort, il y a toujours plus fort que soi. Je ne sais si tu serais capable de parcourir ces 70 km en 1h55, sûr que d'autres le sont et peut-être toi aussi, mais personne pas même le meilleur Fabian Cancellara posé sur sa drôle de machine ne le ferai en 55'26.

Tous les résultats ici, et aussi le 35 km, et le 15 km en relais au niveau moins élevé mais quand même ils l'ont fait.

Bravo à tous et spécialement à Etienne Legoff, Stéphanie Gonthier, Bernadette Roche, Eric Lapuyade, Léo Pettinéo, Dominique Paul, pour leurs belles perfs, à Pascal Cédat, digne héritier de Jeannot Gilly, malgré son abandon sur, je crois, légère blessure musculaire.

Sur la carte et certainement sur le terrain, le parcours du 35 km est plus beau encore. Chapeau à Pierre Benet qui enrichit un déjà beau palmarès après 3h09'09 d'une magnifique balade sur les hauteurs albenassiennes. Le petit gars de Vallon et et le champion des Sagnes est devenu un crack dans notre lumineuse Ardèche, si grande dans sa variété!

Merci encore aux organisateurs et à tous les signaleurs!

Ailhon. Au fond, le Rocher de Gourdon, le Col de l'Escrinet (à droite)

Ailhon. Au fond, le Rocher de Gourdon, le Col de l'Escrinet (à droite)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric 12/11/2015 19:45

La petite lecture du soir me manque ;-)

Un auteur prolixe mais qui ne te remplace pas ici : http://toutdroit.blogspot.fr/

@+.

Eric

Le Bourrin Ardéchois 14/11/2015 06:46

Demande exaucée, l'ami!

Célestine 06/11/2015 19:19

En manque d articles revolutionnaires...allezchampion ....oupsbourrin

Le Bourrin Ardéchois 06/11/2015 19:21

Il reste pourtant des aristocrates à monter à la lanterne. Le Bourrin n'a pas fini de ruer!

Eric 16/10/2015 14:19

A partir d'un certain pourcentage, pour le commun des sportifs, il est nettement plus rentable de marcher à la montée que de courir. Je partage l'avis de Fred. Le vélo, sauf en cas de chute, et beaucoup moins traumatisant que la cp. Mais la course à pied reste un bon palliatif au vélo en hiver quand il fait froid et humide, même en Ardèche.... Puis, à dose modérée, la course à pied contribue à consolider l'appareil ostéo-articulaire. Ce qui ne tue pas renforce ( à condition d'être progressif et mesuré... Ce n'est peut être pas ton point fort ;-)...)

Fred Chaize 14/10/2015 19:22

Le vélo est un sport assis. Sport de Fainéant, donc... Pour un gros...heu...un lourd, c'est quand même mieux, et beaucoup moins traumatisant que la course à pied en montagne ! Patrick, tu es une bête sur deux roues, ne vas pas nous abimer ta grande et vieille carcasse en tentant de jouer le cabris....

Le Bourrin Ardéchois 15/10/2015 03:37

Moins traumatisant surtout que la course à pied en descente, sur terrain vallonnée et même à plat. La course en montée, surtout raide, et descente à la marche n'est je crois pas traumatisante. J'ai bien entendu ta remarque.

Eric 14/10/2015 13:45

A priori, d'après les infos glanées sur le net, ils ont effectués leur records à l'issue d'une préparation spécifique au marathon sans natation et sans vélo.

Effectivement, sur un km vertical, ils auraient surement été beaucoup plus proches des meilleurs...

La course de montagne sous tend aussi des parties plates et surtout des descentes longues et raides et cela n'est pas du tout le même régime de contraction musculaire qu'à vélo avec une utilisation de la raideur musculo-tendineuse et de la contraction excentrique (d'ou les douleurs musculaires et articulaires)... Difficile donc de passer du vélo au trail...

Le cas de Ludovic Pelle montre qu'il est plus facile de passer du trail au vélo car les longues montées à pieds nécessitent une bonne maîtrise de la contraction concentrique utile à vélo. De la même manière, les skieurs alpinistes réalisent des perfs respectables à vélo (Yoann Sert et Laetitia Roux).

Un défi (ou un rève) pour 2016 :

http://www.courchevelsportsalpinisme.fr/detail-evenement/event/show/evenement/slug/dynastar-x3-courchevel/

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 21:44

Un Naïro Quintana doit faire très très mal en KV.

Eric 13/10/2015 20:58

Lance Armstrong a un temps record sur le marathon de 2h46’43" et Laurent Jalabert de 2h45'52. De très bon temps mais somme toute très éloigné du record de Dennis Kipruto Kimetto : 2h02'57.

C'est bien deux sports très différent... Régime de contraction musculaire (raideur musculo-tendineuse contre puissance concentrique), développement des muscles du dos et des quadriceps contre qualité de pieds et restitution de l’énergie au niveau des ischio-jambiers. Puissance et souplesse du coup de pédale contre technique de course...

Plus facile de trouver une corrélation de performance entre les la course en montée très raide et les course de côtes.

Dans l'autre sens, Ludovic PELLE, spécialiste de la course à pied en montagne, réalise une bonne première couse de vélo en s’intercalant entre Serge Garnier et Laurent Sugny à la grimpée de Montaud alors qu'il réalise l'essentiel de son entrainement en couse à pied.

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 09:12

Aussi, qu'ils s'entrainaient pour le triathlon et pas spécifiquement pour la course à pied, je crois. Bon, je les aurais plutôt vu en 2h28 qu'en 2h44.

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 09:10

Tu apportes de l'eau à ton moulin. Fort en course en montagne, fort en grimpée à vélo.

Pattes Bleues 14/10/2015 06:02

Je pense que l'écart de niveau entre vélo et CAP pour LA et Jaja s'explique plus par le fait qu'en vélo ils étaient chargés comme des mules. Parce qu'avec mon 2h44 sur Marathon, je n'aurais jamais pu faire UNE seule étape, même dans les roues, du TDF. Ceci dit j'ai un très bon copain, 2h20 sur Marathon (on a exactement le même gabarit), qui ne veut jamais venir faire du vélo avec moi, parce que sur tous les terrains je lui mets la misère...

Olive 12/10/2015 22:52

Bienvenu au club de la souffrance pédestre ! sauf que moi pour le moment impossible de faire ce que tu viens de faire !

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 21:42

J'ai la solution pour bien marcher en courant: adopter la morphologie Pistorius. Le geste initial sous anesthésie, et après: quel pied!

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 21:38

Un bon point dans le tableau: mon pseudo est bien choisi!

ericl 14/10/2015 10:46

Et ce que j'ai oublié de dire, c'est que la qualité ressort, ça ne sert à rien sur le vélo. Pattes Bleues, ton copain a peut être une dynamique de ressort bien meilleure que la tienne, alors qu'il a peut être moins de force brute.

ericl 14/10/2015 10:25

Une qualité essentielle du CAP, c'est la fonction ressort, alors que sur le vélo, c'est avant tout la force. Le Bourrin, comme son nom l'indique bien, cours sans souplesse, et gaspille toute sa force à amortir son poids. Comme je lui dis: la course à pieds, c'est 50% en apesanteur, 25% à rebondir (énergie presque gratuite), et 25% à pousser vers l'arrière. Le Bourrin fait 90% à pousser vers le haut, et 10% vers l'arrière. Résultat: il va deux fois moins vite, et en plus il s'épuise très vite.

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 09:08

Ma vitesse n'était guère supérieure à celle de la marche! Je crois que pour le ration vitesse à pied / vitesse à vélo, on est des champions du petit chiffre.

Pierre 12/10/2015 14:19

Tres beau récit, erratum sur l'année puisque nous sommes en 2015 et non en 2012 (rires), bref qu'importe. Je suis assez surpris de ton temps Patrcik, en effet pour quelqu'un qui envoi autant à vélo ! Je dois avouer que je m'attendai à mieux mais si ya bobo quelque part, il faut pas trop insister..Ne devrais tu pas d'abord familiariser tes appuies, ta foulée, les changements de rythmes etc sur un simple goudron (ou piste propre) ? Je te dis ca car je voudrai pas que cette course local te dégoûte de la course à pied (balade" comme tu dis si bien), et espère te revoir courir !!! Un objectif simple : revenir l'année prochaine et faire mieux ;-) le parcours sera différent mais les concurrents sont la, c'est toujours intéressant de se mesurer aussi par rapport aux autre car c'est eux qui nous entraînent... A tres vite !

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 08:02

Merci. Il y a quand même quelques explications à une perf aussi mauvaise. Frais reposé, il y a 2 mois, j'aurais mis 1h40 sur ce parcours. Et ce peut être le cas en 3 semaines. 1h40, ce n'est pas une bonne perf, mais quand même! Je crois que je vais recourir.

Pattes Bleues 12/10/2015 13:50

:) :) :) mais MDR !

Je t'avoue que ce matin je suis allé voir les résultats sur le site de la FFA (où tu ne figures pas d'ailleurs ??), me disant que tu y serais peut être allé.

Voilà pourquoi il y a plusieurs disciplines dans le sport, car on ne peut pas être Champion partout !!

Le Bourrin Ardéchois 14/10/2015 07:59

On n'y donne pas le classement en entier? Sauf rares exceptions, on ne peut même pas être champion quelque part!