Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Le printemps approche...

24 Décembre 2015 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #Sorties course à pied

Le printemps approche...

"Ce n'est pas un signe de santé mentale que d'être bien adapté dans une société malade". Krishnamurti.

 

Aucune neige prévue par la science à l'horizon 2015 sur le Plateau Ardéchois. Le vent installé de secteur sud qui apporte un brouillard épais, tourmenté et humide par une température bloquée autour des 6°, désespère le skieur sévré de sa poudre blanche, inhibe le cycliste à l'idée de pédaler sur des routes noircies par la pouzzolane. En l'absence de home trainer, mais ce n'est plus qu'une question d'une décade, il reste au bourrin à courir dans le coton.

Les sensations sont diverses.

En plus des fatigues énergétique, par épuisement du glycogène, et musculaire, par casse de fibres, fatigues qui sont communes aux pratiques pédestre et cycliste, l'effort de course pédestre génère des micro-traumatismes ostéo-articulaires qui, encore non résorbés, réduisent poussée, amplitude et fréquence à des niveaux rendant l'exercice moins plaisant, et moins rapide. A éviter alors: la route, qui heurte les articulations. A rechercher: la montée, raide, qui les préserve.

Mais lorsque l'organisme suffisamment reposé prend le dessus sur ces dommages, et même les surcompense, les sensations très sensiblement meilleures poussent alors à l'euphorie, dans un bien-être qui motorise les sportifs d'endurance, parfois sous le regard médusé de sédentaires qui ne peuvent les comprendre qu'intellectuellement, s'ils sont suffisamment équipés.

Ca m'est arrivé hier, entre les Sagnes et Goudoulet et retour par le GR 420. Sous un ciel miraculeusement découvert, juste le temps de l'exercice, le regard haut vers les innombrables crêtes et vallées ardéchoises, j'ai ce jour aimé la course à pied.

Ce n'est pas rien. Cycliste j'ai été, cycliste je suis, cycliste je resterai, probablement. Courir ne sera pour moi, sans doute, qu'éternellement un subterfuge au pédalage. D'ailleurs, pour ce qui est du rendement, mes perfs par bondissements ne se rapprocheront jamais qu'à une lointaine distance de celles par enroulement de braquets.

Que ça aille bien ou mal.

Ce matin, tout indiquait que de bonnes sensations seraient à nouveau au rendez-vous. Y compris mon test de forme: 30 flexions en 45 secondes, prise de pouls sur la minute débutant à la 50ème seconde. Indice du jour: 53 battements. Reposé, ça ferait une fréquence qui satisferait nombre d'individus.

Parti pour 1h20 au plus vite, les premières minutes me rappellent vite à la réalité. La foulée est écrasée, la poussée faible, et 2/3 tiers d'heure à faible allure sur petite route et large piste facile suffiront à ce qui sera ma peine de ce jour de réveillon de Noël.

Je peux pourtant l'assurer à mes lecteurs soucieux de ma forme physique. Elle est bonne même frustré de neige, à ce mois, et sauf accident vous pouvez compter sur le Bourrin Ardéchois pour être présent en condition sur le vélo quand arrivera la floraison 2016.

D'ici là, cueillons chaque jour qui se présente, mais simplement, hein, tout simplement pour que tout le monte puisse en faire autant, comme disait le Mahatma.

Le printemps approche...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Gilles 02/01/2016 10:44

Salut,
je te souhaite une bonne année 2016 avec la santé, la forme, et plein de nouveaux chemins à découvrir !

Le temps est vraiment capricieux, le col de l'Iseran a été provisoirement r-ouvert à des navettes !
http://www.actumontagne.com/sports/le-col-de-liseran-de-nouveau-ouvert-depuis-bonneval-pour-les-bus-uniquement_10869

à bientôt,

Gilles 03/01/2016 19:15

Ca court (en hiver) sur route ou chemin.
Aujourd'hui sortie longue sur route c'était éprouvant : il pleuvait sans arrêt !
En février on espère faire du ski de fond !

Le Bourrin Ardéchois 03/01/2016 07:10

Merci. Bonne année à toi loin et près de ton Iseran dont l'ouverture (versant sud) à cette période est vraiment extra ordinaire. Moi qui imagine le Pont des Neiges recouvert de 10 m de blanche... Si on ne peut plus skier à Bonneval, nos stations auvergnates ont du souci à se faire. Les enfants ardéchois écouteront un jour leurs parents leur raconter comme était sympa le ski de fond dans les grands espaces pas trop colonisés du Massif Central. Ca roule? Ca court?

Le Bourrin Ardéchois 02/01/2016 06:22

Merci. Bonne année à toi, photographe des montagnes gravies à force humaine.

Matthieu 01/01/2016 18:01

Je te souhaite une bonne année, "Grand" !

Lionel 27/12/2015 06:57

Gigors, col de la Croix, de Marignac, Chatillon, Luc, Lesches, et Col de Pennes, Vallée de la Roanne pour mon matricule. Un tour en Ardèche voir le BA la semaine prochaine ?

Le Bourrin Ardéchois 27/12/2015 18:18

Superbes routes de la Drôme Provençale...
Le BA? Pour un tour en Ardèche à vélo, quel jour vous irait?

Olive 26/12/2015 18:09

Ben voilà c'est fait pour le col du Mont Noir ...Bien triste quand même de le voir à cette époque de l'année avec un vélo .

Olive 03/01/2016 20:19

Merci Matthieu , je t'en souhaite autant :-) ....oui il faut un peu du mauvais temps pour pouvoir après apprécier le beau ;-)))) ..

Matthieu 01/01/2016 22:32

Oui, c'est un peu triste... Enfin de là à se réjouir du mauvais qui arrive, je ne sais pas... Je te souhaite de bien pédaler en 2016, "Olive" !

Olive 25/12/2015 19:18

Comme toi la neige me manque , du coup le vélo en profite pour voir du pays comme si on se trouvait déjà au printemps .....comme , Tourniol , Lalouvesc , Mont Ventoux !!!! Je vais même tenter un Mont Noir d'ici peu .....Drôle de moi de décembre ...... Avril se fera avec les skis aux pieds ....

Le Bourrin Ardéchois 25/12/2015 20:42

Ou en maillot de bain!