Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Enfin une grosse sortie à vélo par la Bésorgues, le Gerbier et la Baricaude

22 Février 2016 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #challenge cycliste de la Montagne Ardéchoise 2016

Enfin une grosse sortie à vélo par la Bésorgues, le Gerbier et la Baricaude

12 km. Il ne reste que 12 km quand mon regard se fixe sur les trois croix marquant le sommet du Calvaire de Burzet. 8 km de montée, 450 m de dénivelée, puis 4 km plutôt descendants jusqu'au village des Sagnes et Goudoulet où s'achèvera la première étape de mon Challenge cycliste 2016 de la Montagne Ardéchoise.

Des 123 déjà accomplis, 115 l'ont été dans l'allégresse d'une condition physique tout à fait acceptable pour cette première sortie de plus de 80 km depuis septembre dernier, et il y en eut peu. Sensations d'autant plus appréciables que le parcours ne lésinait pas sur les bosses avec un total de 2510 m de dénivelée.

Parti des Sagnes à la cote 1200 m, il m'avait fait grimper de 200 m jusqu'au Col de Bourlatier, duquel 1100 m de dénivelée m'avaient fait dégringoler jusqu'à Vals les Bains. Sous un magnifique ciel de printemps qui commençait à me faire regretter une frilosité m'ayant conduit à trop m'habiller, cuissard long, maillot chaud et gilet, la remontée par suite de mon adorée Vallée de la Besorgues, enfin, m'avait rappelé combien j'aime le vélo, ce vélo.

A la moyenne, dans l'esprit du Challenge. Le but chiffré: 30 km par heure sur 7 étapes prédéfinies.

A nouveau là-haut, à Lachamp Raphaël atteint par le Bois de Cuze, la route de la crête jusqu'au Gerbier de Jonc était sous l'azur céleste avalée dans le rythme, lequel à un entrain normalement déclinant laissait envisager un score de l'ordre de 29 km/h. Ce qui ne serait déjà pas si mal.

Ste Eulalie, Rieutord sont traversés sans fatigue, mais pas la brève remontée au Pal, dans laquelle le coup de pédale commence à perdre de la fluidité. Peu importe, je flotte sur mon nuage. Et la longue descente qui se présente pourrait être réparatrice... pourrait... on peut toujours rêver...

Qu'elle est belle, cette désescalade en corniche de la Fonteaulière. Beau revêtement, belles courbes, panorama enchanteur, j'atteins Montpezat émerveillé une fois de plus par ces lieux où j'aime tant crapahuter.

km 115, St Pierre de Colombier marque à 400 m le point bas avant la longue remontée sur le Plateau. Trois coups de pédale y suffisent, j'ai compris: la réalité contredira le rêve. Je suis cuit!

Jusqu'à Burzet, ça va tant bien que mal. Passé le dynamique village, ça va tant mal que mal.

La pente n'est pourtant que de 5,5%, sur 13 km, mais elle me semble dure et longue comme celle du Col de la Madeleine depuis la Maurienne. Là-bas, c'est 20 km à 7,5% (de moyenne), et j'y suis toujours monté plus vite!

De mal en pis, les 8 bornes après le Calvaire feront le mien. Il ne s'agit pas d'une fringale, qui comme j'en ai vécues te chope soudainement et te laisse sans carburant alors que le moteur est encore performant. Là, c'est comme s'il était complètement encrassé. Sous fringale, je vais moins vite encore, je perds la vue, je peux rater un virage en montée à 10 km/h; mais je peux me refaire. Là, c'est irréversible.

Et ça s'aggrave! Heureusement qu'il ne s'agit pas de la Madeleine. Ca ne m'y est jamais arrivé, mais ça l'a été dans le Glandon, toujours de la Maurienne, et croyez-moi je l'avais senti passer!

1 heure, et 38 secondes, est le temps mémorable écoulé entre le pied et le haut du Col de la Baricaude, qu'il m'est arrivé de grimper en 38 minutes, et pas en grande forme

La vitesse moyenne s'est effondrée à 26,6 km/h, bien loin de l'objectif du Challenge. Lequel ne fait que commencer...

Beaucoup de chiffres dans cet article, dans ce challenge. Il y a cependant infiniment plus riche que la performance. Pour le savoir, il reste à s'offrir un des parcours!

Burzet

Burzet

Everybody Knows (Tout Le Monde Sait)

Everybody knows that the dice are loaded Tout le monde sait que les dés sont truqués Everybody rolls with their fingers crossed Tout le monde les jetent avec leurs doigts croisés Everybody knows that the war is over Tout le monde sait que la guerre est terminer Everybody knows the good guys lost Tout le monde sait que les bons gars ont perdu Everybody knows the fight was fixed Tout le monde sait que le combat était arrangé d'avance The poor stay poor, the rich get rich Les pauvres restent pauvres, les riches s'enrichissent That's how it goes C'est comme ça Everybody knows Tout le monde le sait Everybody knows that the boat is leaking Tout le monde sait que le bâteau fuit Everybody knows that the captain lied Tout le monde sait que le capitaine a menti Everybody got this broken feeling Tout le monde a ce sentiment de déchirement Like their father or their dog just died Comme si leur père ou leur chien venait de mourir

Everybody talking to their pockets Tout le monde parlent à leurs poches Everybody wants a box of chocolates Tout le monde veut une boîte de chocolats And a long stem rose Et une rose à longue tige Everybody knows Tout le monde le sait

Everybody knows that you love me baby Tout le monde sait que tu m'aimes bébé Everybody knows that you really do Tout le monde sait que tu m'aimes vraiment Everybody knows that you've been faithful Tout le monde sait que tu as été fidèle Ah give or take a night or two Ah, à une ou deux nuits près Everybody knows you've been discreet Tout le monde sait que tu as été discrète But there were so many people you just had to meet Mais il y avait tellement de gens que tu devais rencontrer Without your clothes Sans tes vêtements And everybody knows Et tout le monde le sait

[Chorus] [Refrain] Everybody knows, everybody knows Tout le monde le sait, tout le monde le sait That's how it goes C'est comme ça Everybody knows (2x) Tout le monde le sait (2x)

And everybody knows that it's now or never Tout le monde sait que c'est maintenant ou jamais Everybody knows that it's me or you Tout le monde sait que c'est toi ou moi And everybody knows that you live forever Et tout le monde sait que tu vis eternelement Ah when you've done a line or two Et quand que tu t'es fait une ligne ou deux Everybody knows the deal is rotten Tout le monde sait que le marché est pourris Old Black Joe's still pickin' cotton Old Black Joe cueille encore du coton For your ribbons and bows Pour vos rubans et vos foulards And everybody knows Et tout le monde sait

And everybody knows that the Plague is coming Et tout le monde sait que la peste arrive Everybody knows that it's moving fast Tout le monde sait que ça bouge rapidement Everybody knows that the naked man and woman Tout le monde sait que les hommes et les femmes nues Are just a shining artifact of the past Sont seulement un artéfact du passé Everybody knows the scene is dead Tout le monde sait que la scène est morte But there's gonna be a meter on your bed Mais il y aura un compteur sur ton lit That will disclose Qui révélera What everybody knows Ce que tout le monde sait

And everybody knows that you're in trouble Et tout le monde sait que tu es dans le trouble Everybody knows what you've been through Tout le monde sait ce que tu as dû traverser From the bloody cross on top of Calvary Depuis la croix sanglante au dessus du Calvaire To the beach of Malibu Jusqu'aux plages de Malibu Everybody knows it's coming apart Tout le monde sait que ça se casse Take one last look at this Sacred Heart Jette un dernier coup d'oeil au sacré coeur Before it blows Avant qu'il n'éclate And everybody knows Et tout le monde sait

[Chorus](2x) [Refrain] (2x)

Everybody knows Tout le monde le sait

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fred Chaize 25/02/2016 18:04

Ta proposition me touche et me fait très plaisir. Mais là, clavicule en l'air donc patience....

Olive 02/03/2016 12:38

Fred , Clavicule cassée suite chute vélo ? ..... si tu veux des infos sur ce sujet ..... je peux t'en donner ... j'ai un bel historique :-) .... Bourrin Ardéchois , article vivant et agréable à lire je t'ai vu pédaler et souffrir en te lisant !

Le Bourrin Ardéchois 28/02/2016 21:27

Patience notée...

Fred Chaize 23/02/2016 18:34

Ha bein voilà qui fait plaisir de lire que tu te fais plaisir ! Tu es définitivement plus à ton aise sur le vélo que sur deux pattes, et le récit s'en ressent :-)
Merci!

Le Bourrin Ardéchois 24/02/2016 07:06

Merci à toi. Il serait d'ailleurs sympa qu'on se retrouve un jour sur 2 roues. Une petite virée en Ardèche? Neige au sol ce matin chez nous, je crois que j'irai... courir tôt ce matin.