Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Endurance en Montagne Ardéchoise

Championnat du Monde d'Echecs: et si on s'octroyait un peu de légereté...

22 Novembre 2016 , Rédigé par Le Bourrin Ardéchois Publié dans #Divers

Sergueï Kariakine - Magnus Carlsen

Sergueï Kariakine - Magnus Carlsen

La maîtrise, c'est beau. En soi.

 

Depuis le début et jusqu'à la fin de ce novembre 2016, deux extra-ordinaires machines à réfléchir de tout juste 26 ans s'affrontent pour le très convoité titre de Champion du Monde du jeu d'échecs.

 

Surnommé le Mozart des Echecs depuis sa tonitruante et juvénile entrée dans le monde des 64 cases, le double tenant du titre norvégien Magnus Carlsen est depuis hier soir en difficulté devant son prétendant, l'ex-enfant prodige ukrainien Sergueï Kariakine.

 

Bande de surdoués!

 

Plus jeune Grand Maître International de l'histoire du jeu à 12 ans et 7 mois, plus précoce encore que Magnus Carlsen, 13 ans et 4 mois, Garry Kasparov, 17 ans, Bobby Fischer, 15 ans et 6 mois, Judith Polgar, 15 ans et 4 mois, le naturalisé russe vient de remporter le premier succès d'un match prévu en douze parties. A la huitième. Avec les noirs.

 

Pour situer, une cinquantaine de joueurs français en activité ont atteint le statut de Grand Maîtres Internationaux, dont pas mal d'expatriés par suite naturalisés.

 

Au pied du mur, le scandinave a maintenant l'occasion de passer de l'Histoire des Echecs à l'Histoire. Y rejoindra-t-il dans la légende les fameux Bobby Fischer, Boris Spassky, Anatoly Karpov, Viktor Kortchnoï, Garry Kasparov, sous une postérité parfois injuste délaissant des phénomènes tels Emmanuel Lasker, Jose Raùl Capablanca, Alexandre Alekhine, Mikhaïl Botvinnik, Viswanathan Anand?

 

Aiguillonné par Sergueï Kariakine à la porte de, enfin, la grande confirmation, Magnus Carlsen offrira-t-il à quelques médias audacieux l'occasion de proposer un chemin de légèreté vers lequel s'orienteront, c'est certain, les regards de nombreux jeunes en demande plus ou moins consciente de pures joies de l'esprit? Légèreté dans l'effort.

 

Réponse dans les jours prochains!

 

 

Pardon, le jeu d'échecs ne sert à rien? Justement! D'ailleurs, mesdames-sieurs les modernes utilitaristes à courte vue, l'enfant ne joue pas pour apprendre. Il apprend parce qu'il joue!

 

 

23 novembre: 9ème partie, nulle.

 

24 novembre: avec les blancs, Carlsen remporte la 10ème partie au 75ème coup d'un combat long et tendu. Il égalise à une victoire partout. Il reste deux parties prévues les 26 et 28 novembre. En cas d'égalité après celles-ci, le titre sera mercredi 30 novembre décerné au premier qui prendra l'avantage dans des parties de plus en plus rapides.

 

26 novembre: 11ème partie, nulle dans une très grande tension. La dernière des 12 parties longues aura lieu lundi. Avec les blancs, Carlsen va-t-il attaquer ou assurer afin d'attendre le départage en parties rapides, où il est habituellement (un peu) plus à l'aise? De quel niveau d'agressivité fera preuve un Kariakine qui pourrait miser sur les hésitations du Norvégien? Dans le cas où la décision devait se faire le mercredi subsidiaire, je crois qu'un visionnage dans les conditions commentées du direct serait agréable même pour un joueur de petit niveau tel que je le suis. A suivre...

 

28 novembre: 12ème partie, nulle de salon en 30 coups. Le calme avant la tempête. Aucune prise de risque des deux belligérants optant de tout miser sur un D-day qui aura donc lieu mercredi 30 novembre.

 

Au programme. 4 parties semi-rapides à la cadence de 25 minutes + 10 secondes par coup. En cas d'égalité, 2 parties de blitz: 5 minutes + 3 secondes par coup. En cas de nouvelle égalité, à nouveau 2 parties de blitz, et ainsi de suite jusqu'à 5 fois 2 parties de blitz. S'il y a toujours égalité, une dernière partie décidera du vainqueur. Un tirage au sort désignera le joueur qui décidera la couleur de ses pièces. Les blancs auront 5 minutes, les noirs 4 minutes. S'ajouteront 3 secondes par coup après le 60ème coup. En cas de partie nulle, le joueur avec les pièces noires sera déclaré Champion du Monde des Echecs 2016. Une retransmission par un site internet existe, très bien faite, payante (7$), en anglais. Des reprises vidéos circuleront. Le site de Europe Echecs proposera aussi certainement quelque chose. Une occasion très rare leur est offerte de focaliser de nombreux regards sur une très grande journée du jeu des 64 cases. On annonce sur ce site gratuit l'évolution en direct des parties, commentées en français.

 

30 novembre. Après deux parties nulles, la deuxième suite à une défense héroïque de Sergueï Kariakine, Magnus Carlsen remporte brillamment la troisième et conclut le feu d'artifice par un sacrifice de dame gagnant en bouquet final de la quatrième.

Après 2013 et 2014, titre non disputé en 2015, le Norvégien est Champion du Monde d'Echecs 2016 le jour de ses 26 ans.

Les seize Champions du Monde depuis Wilhem Steinitz en 1886. Des quatorze autres, tu en reconnais combien? Où est Bobby?

Les seize Champions du Monde depuis Wilhem Steinitz en 1886. Des quatorze autres, tu en reconnais combien? Où est Bobby?

Magnus Carlsen

Magnus Carlsen

Sergueï Kariakine

Sergueï Kariakine

Magnus Carlsen vient de perdre la neuvième bataille. Sergueï Kariakine y ajoute l'affront d'une arrivée en retard à la conférence de presse. En ébullition, proche de l'éruption, le norvégien (sous le feu d'une batterie de caméras) finit par quitter sa chaise avec éclat. Où l'on voit que la lutte ne se limite pas à l'échiquier, que les plus grands maîtres du contrôle de soi, les plus phénoménaux ordinateurs humains, peuvent parfois se laisser déborder par leurs émotions. Et nous de verser dans le voyeurisme...

Le problème de "la comète". Les blancs jouent et font mat en 14 coups, par Sam Loyd. Regardez bien la figure, c'est limpide.

Le problème de "la comète". Les blancs jouent et font mat en 14 coups, par Sam Loyd. Regardez bien la figure, c'est limpide.

On trouve quelques infos et regards pas mal sur le site de Europe Echecs (des deux joueurs, mais aussi, notamment, de Anand, Karpov, Nepomniachtchi, Khalifman).

 

Après la nulle suivant le gain de Kariakine

Après le gain de Carlsen

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patricia 30/12/2016 20:36

Amusant, avais également pensé au père Williams ! Yep, impressionnantes les unes comme les autres...Pas certaine pour le Tour d'Ardèche féminin - me souviens de la version féminine du TdF qui avait été diffusé sur les médias en son temps, les années 2000, gagné par Joanne Sommariba, espagnole au grand talent, et où Séverine Desbouys avait brillé en gagnant 2 étapes de montagne...et bien au départ, ou à l'arrivée, ou en chemin, juste une poignée de spectateurs éparpillés. Je les avais vues au départ de Villars-de-Lans, anonymat complet ou presque malgré le suivi TV - quelle tristesse....Je sais que je suis hyper-sensible sur ce sujet, mais comment faire autrement dans ce pays qui est le mien ? Je ne vais pas entamer la longue litanie des comparaisons avec les pays anglo-saxons (et non je ne suis pas prof de français, mais d'anglais......), cela te lasserait mais y'a pas photo en ce qui concerne la pratique féminine cycliste (et la façon dont elle est perçue) chez eux et chez nous !
Lelouch n'a fait que reprendre un vieux proverbe chinois, je crois.

Patricia 03/12/2016 07:36

Petite pointe féminine pour instituer un début de dialogue contradictoire, Patrick ! Première lecture, je remarque le nom de Judith Polgar, seule femme au milieu de tous ces surdoués masculins. Automatique suspicion de tendances sexistes (machistes ?) dans le monde des échecs....confirmée en lisant un article sur le départ en 'retraite' de Judith Polgar, à 38 ans. Alors voici déjà un point commun entre vélo et échecs....

Le Bourrin Ardéchois 04/12/2016 11:53

Citer Judith Polgar telle un joueur comme les autres, en ne faisant référence qu'à son exceptionnelle précocité (pas complètement confirmée, puisqu'elle avait été 33 ans après le génial Bobby Fischer la, le, plus jeune Grand Maître International(e) en date de 1991), la citer sans aucune allusion à sa nature féminine, n'est-ce-pas justement ne pas faire preuve de sexisme? Il est un fait qu'avec un classement ELO la situant à son top en 8ème position, la plus forte des trois filles de l'exceptionnel Laszlo Polgar a de loin obtenu le meilleur niveau jamais atteint par une femme. Notons que sa carrière a été stoppée lors de ses deux grossesses, suivies d'une reprise éphémère. En vélo, il y a des courses masculines et des courses féminines. Aux échecs, des tournois féminins et des tournois mixtes. Mon idée est que le machisme est présent dans les deux activités, un peu moins dans les échecs. Mais là où je parierais gros que de mon vivant jamais une femme ne gagnera le Tour de France (devenu mixte), je ne mettrais pas ma main au feu que le titre de champion du monde d'échecs reste la détention d'hommes. Au-delà de Judith Polgar (et aussi de ses soeurs), j'avoue que c'est plutôt l'histoire de la famille menée par le père (secondé par la mère) qui m'interpelle.

Patricia 01/12/2016 21:38

Amusant, ça....moi qui ne m'occupe jamais du jeu d'échecs, ce matin je lis un article à propos de Carlsen, champion du monde 2016... en fait, ne connaissait ni son nom ni celui de Kariakine, n'ayant plus de nouvelles d'un ami auvergnat dingue d'échecs, et qui me tenait informée à minima grâce à ses quasi monologues sur le sujet ! Et hop ce soir je vois ton article sur le sujet - je reviendrai pour approfondir, y'a de la matière !

Le Bourrin Ardéchois 30/12/2016 17:20

Pour le père Polgar, comme le père Williams dans un autre exercice, on ne peut faire que des supputations... Une autre chose de sûre, le résultats sont impressionnants.
Je suis convaincu qu'une diffusion (de qualité) du dernier Tour de l'Ardèche (course féminine) aurait avec ses beaux parcours et sa belle bagarre entre championnes rencontré un succès apprécié.
"Jouissez de la vie, il est beaucoup plus tard que nous le pensons" est la phrase introductive du film "l'aventure, c'est l'aventure". Je n'en connais pas l'auteur, peut-être Claude Lelouch.

Patricia 29/12/2016 21:08

Bien du retard à lire ta réponse, sorry! Pas de garçons chez les Polgar, j'imagine ? C'est ce qu'il serait intéressant de savoir - si le père avait pu enseigner et léguer ses savoirs à un fils, se serait-il préoccupé de ses filles, et Judith aurait-elle été la joueuse d'échecs qu'elle a été ? Une chose est sûre - ce n'est pas toi que je soupçonnais de sexisme, aucun risque ! Quant au machisme présent dans le cyclisme et le monde des échecs, il n'est sûrement pas aussi pregnant dans tous les pays européens - lorsque je vois les spectateurs avertis et enthousiastes massés autour des circuits de CX belges, lors de la course des féminines, je me dis que dans notre pauvre France ce serait une autre paire de manches....Et yep, côté cerveau, femmes et hommes ne sont pas si inégaux que sur le plan puissance physique, donc croyons en une possible championne du monde des échecs - un peu d'espoir / d'utopie ne peut pas faire de mal, n'est-ce pas ? Rien à voir, mais j'aime énormément la devise de ton blog....donnée en réponse à un commentaire précédent d'ailleurs !

Le Bourrin Ardéchois 02/12/2016 06:27

Pour peut-être étendre le sujet ici hors du monologue. Tiens, loin des confrontations des plus forts, on doit bien trouver des aspects communs aux échecs et au vélo.

Pattes Bleues 24/11/2016 18:05

Quelle culture et quels centres d'intérêts multiples ce Bourrin ;) !

Le Bourrin Ardéchois 24/11/2016 20:59

La paresse s'est chargée de la plafonner à un niveau superficielle, donc déjà (juste) au-dessus du néant. Bon, c'est chouette, les échecs!